En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies et ce afin que nous puissions vous apporter une expérience enrichie de fonctionnalités et qui nous permettent également de réaliser des statistiques de visites.

Droit à la formation quand on est chômeur ?

Posted by marine 05/06/2018 0 Comment(s)

Lorsqu'un salarié perd son travail, il s'inscrit à Pôle Emploi et bâtit avec son conseiller son Projet Personnalisé d'Accès à l'Emploi (PPAE), qui comprendra éventuellement une partie formation.

Le choix de la formation

Afin de rejoindre un dispositif de formation, le demandeur d'emploi peut choisir entre les stages collectifs.Ils sont initiés et financés par l'État, la Région, une Collectivité Locale ou Pôle Emploi, qui signent des accords avec des entreprises de formation. La formation est gratuite pour les stagiaires, qui peuvent également être rémunérés.

 Les formations individuelles

Le demandeur d'emploi entreprend lui-même les recherches de formation et présente un dossier auprès de Pôle Emploi pour validation. Il doit s'agir d'une formation destinée à augmenter les chances de retrouver un travail. Si la formation est agréée, il peut obtenir une prise en charge totale ou partielle des frais et percevoir une rémunération.

Les dispositifs de prise en charge de la formation

L'ex salarié a acquis un crédit d'heures de formation à travers Compte Personnel de Formation (CPF) qui fait partie de votre compte personnel d'activité (CPA). Il peut connaître le nombre d'heures acquises et la liste des formations éligibles en se connectant à son compte sur le site du Gouvernement et demander l'ouverture de ses droits. Si le CPF ne couvre pas l'intégralité de la formation, Pôle Emploi, en liaison avec la Région, peut mettre en place l'Aide Individuelle à la Formation (AIF), Le candidat perçoit l'Allocation d'aide au Retour à l'Emploi (ARE) et Pôle Emploi a prescrit une formation dans son Projet Personnalisé d'Accès à l'Emploi (PPAE), il va pouvoir bénéficier de l'Aide au Retour à l'Emploi Formation (AREF), dans la limite de ses droits à indemnisation. Au-delà de la date de fin de l'ARE, il pourra terminer en tant que stagiaire non rémunéré ou selon les cas percevoir la Rémunération de Fin de Formation (RFF), voire l'Allocation Spécifique de Solidarité (ASS), la formation est prescrite après le début de l'indemnisation ARE, ou le candidat est couvert par l'Allocation de Sécurisation Professionnelle (ASP) : il peut prétendre à la Rémunération de Fin de Formation (FRR), Le demandeur d'emploi ne perçoit pas d'allocation chômage : un certain nombre de dispositifs lui permettent de suivre gratuitement une formation tout en étant rémunéré, sous le Régime public de rémunération des demandeurs d'emploi en formation (RFPE), La formation sélectionnée par le chômeur a été agréée par Pôle Emploi et ne dépasse pas 40 heures ou ne fait pas obstacle à sa disponibilité, le coût peut être pris en charge, partiellement ou en totalité et le stagiaire peut bénéficier de l'ARE.

Dans certains cas, des aides financières sont accordées pour les frais de transport, repas et hébergement.