En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies et ce afin que nous puissions vous apporter une expérience enrichie de fonctionnalités et qui nous permettent également de réaliser des statistiques de visites.

Datadock, quels impacts pour les formateurs ?

Posted by marine 05/06/2018 0 Comment(s)

Data dock, base de données regroupant les organismes de formations professionnelles en vue de leur référencement, est devenue plus qu'une plateforme incontournable. Au fil des jours, cet indispensable outil de développement connait une évolution et une amélioration toujours dans le seul but de permettre aux prestataires et financeurs d'avoir une interface simple et fiable d'utilisation. Data Dock, de quoi s'agit-il concrètement ?

Présentation de Data Dock

Tout est parti du décret numéro 2015-790 du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue entré en vigueur depuis le 1er Janvier 2017. Base de données unique pour organiser les centres et organismes proposant des formations professionnelles, Data Dock est donc une mesure qui permet aux organismes : Opca, Opacif, Etat, régions, Pôle Emploi, Agefiph de s'assurer de la qualité des formations dispensées dans les centres de formations pro. Pour permettre à Data Dock de survivre, 6 critères comportant 21 indicateurs de qualité ont définis et doivent être impérativement être respectés :

  • Identification précise des objectifs de la formation et son adaptation au public formé ;
  • Adaptation des dispositifs d'accueil, de suivi pédagogique et d'évaluation aux publics de stagiaires ; 
  • Adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d'encadrement à l'offre de formation ;
  • Qualification professionnelle et la formation continue des personnels chargés de la formation ; 
  • Conditions d'information du public sur l'offre de formation, ses délais d'accès et les résultats obtenus ; 
  • Prise en compte des appréciations rendues par les stagiaires.

Le cadre qualité ainsi défini, les organismes diffusant les offres de formations professionnelles n'auront désormais que deux options : faire sien les critères d'évaluation interne déterminés et fixés par les financeurs des formations, ou obligatoirement disposer d'une certification qualité ou d'un label inscrit sur une des listes publiées par le CNEFOP.

Data dock a été donc mis en œuvre afin d'accompagner ce processus sur la qualité. Data Dock se présente donc comme un point focal qui référencie les entreprises ou les centres de formation à connotation professionnel. La quasi-totalité des informations relatives à la structure de formation y est intégrée. L'objectif principal de Data Dock est de recenser toutes les preuves de l'application des 21 indicateurs qualité par les organismes de formation.

Plus concrètement, Data Dock permet de :

  • Mieux coordonner les différents agents de la réforme portant sur la qualité ; 
  • Satisfaire aux exigences du décret qualité ; 
  • Répertorier les centres de formation professionnelle ; 
  • Transmettre les informations aux financeurs dans le cadre de la certification qualité ; 
  • Mutualiser l'examen des déclarations des organismes.

Les financeurs ont un rôle fondamental à jouer dans la mise en œuvre de la politique portant sur la qualité. Mais qu'apporte réellement Data Dock aux organismes de formations ?

Implications pour les formateurs

Magasin de données offrant la possibilité aux entrepreneurs proposant des formations professionnelles, principalement les OPCAs, de vérifier la conformité des organismes de formations aux critères qualité définis par la loi, Data Dock impacte depuis sa mise en marche sur le financement des formations. Avec des règles contraignantes en apparence, Data Dock promeut la visibilité et accompagne sinon favorise la qualité des formations dispensées. Ainsi, avant tout accompagnement d'une demande de financement, le financeur devra vérifier si l'organisme de formation est enregistré sur les listes de Data Dock. Dès lors que cet organisme est référencé par Data Dock, le remboursement des frais de la formation sera effectué au cas contraire, il sera invité à se faire référencer avant tout démarrage de la formation. Le référencement est le seul gage pour le suivi et la pérennité des nombreux centres de formations professionnelles. Avec l'enregistrement, les centres de formation professionnelle ont le devoir de mettre à jour les pièces à conviction pour justifier de la mise en application des 21 critères de qualité. Un suivi est donc indispensable, ce qui offre une sécurité au centre de formation.

Comment se fait référencer data dock ? 

Pour se faire référencer, votre centre doit impérativement :

  • Etre enregistré dans le Data Dock, après un examen complet fait par OPCA DEFI ou tout autre financeur et être désigné référençable
  • Avoir fait l'objet d'une demande de prise en charge par une entreprise adhérente de l'OPCA DEFI durant les années 2105, 2016, 2017.
  • Une procédure en trois étapes permet de devenir membre DataDock :
  • Création de son compte dans la plateforme mutualisée Datadock
  • Description de son organisme et des pratiques pour chacun des 21 critères qualité
  • Dépôt des pièces exigées

Si vous disposez déjà d'une certification ou d'un label qualité reconnu par CNEFOP, les démarches vous sont simplifiées

Finalisation de votre déclaration afin qu'elle soit examinée par l'autorité compétente.

Intérêts du référencement data dock

Une fois que votre organisme est bien enregistré dans la base de données Data Dock, votre centre de formation est référençable et chaque financeur peut dès cet instant vous inscrire dans son annuaire de référence selon les modalités par lui fixées. Mieux, cet outil permet aux centres de formation de s'auto-déclarer pour s'identifier et répondre aux indicateurs qualité ; de consulter et de mettre à jour leurs données à volonté après enregistrement de toutes les informations relatives à leurs entreprise.